Intervention de Olivier Becht

Séance en hémicycle du mardi 17 juillet 2018 à 15h00
Démocratie plus représentative responsable et efficace — Avant l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Becht :

Il serait également souhaitable que le Président de la République puisse prononcer, une fois par an, devant le Congrès, un discours sur l'état de l'Union européenne. En effet, en dehors des périodes de cohabitation, le Président est le seul à assister au Conseil européen, où sont prises un nombre grandissant de décisions importantes pour l'avenir de l'Union. Dès lors, à l'instar de la chancelière Angela Merkel, qui participe à un débat de son parlement avant chaque réunion du Conseil, le chef de l'État devrait, au moins une fois par an, rendre compte devant le Congrès de l'état de l'Union européenne et des discussions qui ont lieu dans cette enceinte.

Cette proposition qui, je l'espère, recevra un accueil favorable, serait également une manière honorable de réparer un oubli : dans le cadre de cette révision constitutionnelle, nous n'avons, pour l'instant, jamais parlé d'Europe. Or l'Europe est évidemment extrêmement importante pour l'avenir de notre pays.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion