⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Valérie Jacquier

Réunion du jeudi 28 juin 2018 à 11h45
Commission d'enquête sur l'alimentation industrielle : qualité nutritionnelle, rôle dans l'émergence de pathologies chroniques, impact social et environnemental de sa provenance

Valérie Jacquier :

Le PNNS a précisément pour objectif d'améliorer la qualité nutritionnelle et l'état de santé de la population française. Les recommandations du GEMRCN découlent de ce PNNS, qui est réactualisé tous les cinq ans et dont on attend justement depuis février 2017 la publication officielle grand public, alors que le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a bien établi clairement les orientations pour ce prochain plan 2017-2022.

Donc, les recommandations du GEMRCN suivent, et elles s'adaptent. Elles sont régulièrement mises à jour pour coller aux orientations du PNNS. La dernière version date de 2015 et jusqu'à 2015 et même 2016, ces recommandations ont été en fait portées par le ministère des finances. Pour des raisons que j'ai oubliées, le ministère s'est désengagé du portage de ces recommandations. Mais ce ne sont jamais que des recommandations, sous forme d'une guide avec des orientations sur les fréquences de présentation, de service des plats et sur les grammages à proposer par profil de convives. En revanche, l'arrêté du 30 septembre 2011 est exécutoire. En fait, il y a un seul texte qui prévaut, c'est cet arrêté.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion