Intervention de Philippe Gosselin

Séance en hémicycle du vendredi 20 juillet 2018 à 9h30
Démocratie plus représentative responsable et efficace — Discussion des articles

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Gosselin :

La conférence des présidents doit se réunir à quatorze heures trente. Il serait donc parfaitement logique que le bureau de la commission des lois en fasse de même dès quinze heures ou quinze heures trente, et qu'à défaut de pouvoir entendre le ministre de l'intérieur ici, en séance publique, on puisse fixer la date et l'heure de son audition sous serment devant la commission. Cela permettrait d'accélérer le processus et de faire droit à la demande de notre collègue Jean-Christophe Lagarde.

Par conséquent, si nous le voulons aujourd'hui, ou plutôt si la majorité le veut – car c'est vous, chers collègues des groupes REM et MODEM, qui avez les cartes en main – , nous pourrions reprendre sereinement nos débats.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion