Intervention de Mansour Kamardine

Séance en hémicycle du 25 septembre 2017 à 21h45
Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMansour Kamardine :

Monsieur le ministre d'État, à défaut de pouvoir vous inviter à découvrir l'Amérique, je vous propose de vous faire connaître Mayotte, territoire français depuis 1841, devenu le 101e département en 2011, et confronté à de graves problèmes de sécurité. Le projet de loi qui nous est soumis a pour objet principal la lutte contre le terrorisme islamique. Or, chacun sait que Mayotte est à 95 % musulmane. Elle a également pour caractéristique d'être une passoire où, chaque nuit, accostent sur ses rivages une dizaine de kwassa-kwassa, qui peuvent amener des gens en provenance des Comores voisines, comme de territoires un peu plus lointains – notamment ceux qui alimentent le terrorisme islamique. Alors que Mayotte est en état d'urgence, comment peut-on accepter que nos agents de sécurité, affectés à la protection de nos compatriotes, se trouvent quasiment livrés à eux-mêmes ? Je prendrai l'exemple des contrôles exercés par la PAF – la police aux frontières – , notamment à l'arrivée des bateaux transportant des passagers : les agents exercent leurs missions dans des conditions on ne peut plus délicates. En effet, ils ne disposent ni de guérites de protection, ni de fichiers permettant le contrôle de l'identité des voyageurs, ni de détecteurs de métaux. Bref, chacun peut venir…

1 commentaire :

Le 28/09/2017 à 14:23, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Or, chacun sait que Mayotte est à 95 % musulmane."

A vrai dire, dans un Etat laïque, on ne prend pas en compte la religion des administrés.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion