Intervention de Alain Gibelin

Réunion du lundi 23 juillet 2018 à 21h00
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation à la préfecture de police de Paris :

Bien sûr, je l'ai trouvée très facilement, et immédiatement regardée, ce qui signifie qu'un grand nombre de personnes présentes sur les réseaux sociaux l'ont fait avant moi – c'est peut-être votre cas, monsieur le député.

Je suis alors complètement interloqué par ce que je vois, à savoir M. Benalla présent sur le lieu de la manifestation, et interagissant avec les forces de l'ordre. Je contacte immédiatement mon « n – 1 », c'est-à-dire mon adjoint Éric Belleut, afin de lui demander si lui-même peut m'éclairer, mais lui aussi tombe de l'armoire, si j'ose dire… Cependant, dès que nous contactons Laurent Simonin, il reconnaît avoir co-organisé, avec M. Benalla, les conditions de la venue de celui-ci à la préfecture de police. Je rédige alors aussitôt une fiche technique de l'ensemble des faits dont j'ai connaissance, qui est communiquée à la justice ainsi qu'à l'Inspection générale des services (IGS).

Pour ce qui est de M. Crase, je répète que je n'ai eu connaissance de son existence que le 19 juillet.

1 commentaire :

Le 01/08/2018 à 11:53, laïc a dit :

Avatar par défaut

M. Delpuech, préfet de police de Paris, dit, lors de sa seconde audition : "L'a priori de la préfecture de police est toujours de dire oui aux demandes concernant les observateurs : nous sommes une maison ouverte et transparente, comme il se doit. " Ainsi, toute personne qui le veut peut faire sa demande pour être observateur. Si on ajoute que l'article 73 du code pénal permet à toute personne de donner un coup de main aux forces de l'ordre pour interpeller des manifestants récalcitrants et agités, il n'y a pas lieu de s'étonner que M. Benalla soit place de la Contrescarpe et qu'il donne un coup de main aux policiers. En revanche, pour les insignes et la violence physique, c'est autre chose.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion