⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de colonel Lionel Lavergne

Réunion du mercredi 25 juillet 2018 à 11h00
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

colonel Lionel Lavergne, chef du Groupe de sécurité de la Présidence de la République (GSPR) :

Vous me demandez de porter un jugement personnel. Bien évidemment que cela m'a étonné ! C'est une faute, grave, inacceptable. Le comportement de M. Benalla est inqualifiable, très clairement.

1 commentaire :

Le 31/07/2018 à 10:35, laïc a dit :

Avatar par défaut

Si la volonté de M. Benalla est indépendante de sa présence à cette manifestation (s'il a répondu à une invitation), il n'y a pas de faute grave, ce serait plutôt ceux qui l'ont invité qui ont commis une faute grave, si d'ailleurs le fait de faire venir quelqu'un en qualité d'observateur à une manifestation peut être considéré comme une faute grave. S'il n'y a pas de violence, il n'y a pas vraiment de faute grave.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion