⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Alain Gibelin

Réunion du jeudi 26 juillet 2018 à 14h05
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation à la préfecture de police de Paris :

M. Bio-Farina a indiqué ne pas avoir conservé un souvenir très net de la conversation. Pour ma part, je m'en souviens très bien, ce qui me permet de vous donner sur ce point des informations précises, que je vous rapporte sur l'honneur. En effet, au-delà du serment que j'ai prêté au début de cette audition, c'est l'honneur d'un homme, le mien, qui est en jeu. Je vous réitère mes propos, madame la députée : à aucun moment, la manifestation du 1er mai n'a été évoquée spécifiquement par M. Benalla, et à aucun moment, je ne me suis trouvé en position de lui demander s'il avait bien reçu tout ou partie de son équipement. M. Benalla a fait part de son souhait de participer dans les jours prochains à une manifestation et m'a demandé si cela me semblait possible, ce à quoi j'ai répondu oui, en lui précisant les conditions dans lesquelles cela pouvait se faire. En aucun cas je n'ai invité M. Benalla à cette manifestation.

À l'appui de cette affirmation, j'invoquerai deux points cruciaux. Dans son interview d'aujourd'hui, pour autant qu'elle puisse avoir une quelconque valeur par rapport à une déclaration sous serment, M. Benalla affirme lui-même avoir été invité directement par M. Laurent Simonin à l'issue d'un échange de SMS – point sur lequel la justice pourra très certainement établir la vérité. Par ailleurs, il ressort de la déclaration de M. Patrick Strzoda, directeur de cabinet du Président de la République, que M. Benalla lui a dit très exactement avoir été invité par M. Laurent Simonin. Il précise connaître M. Simonin, qu'il considère comme un grand professionnel – c'est effectivement le cas –, et estimer que cette invitation a été prise au niveau pertinent. Si M. Bio-Farina ne se rappelle plus très bien la conversation que nous avons eue au cours de ce déjeuner de travail, pour ma part j'en ai gardé un souvenir très précis.

Enfin, qu'il me soit permis de mettre un peu de passion dans mes propos : cela fait trente-trois ans que je me suis engagé au service de la République. De par ma formation professionnelle, mais également de par mes racines rurales, j'ai la plus haute conception du service de l'État. Je vous invite à regarder mes états de service : à aucun moment, on ne m'a suspecté…

1 commentaire :

Le 01/08/2018 à 09:45, laïc a dit :

Avatar par défaut

" à aucun moment, la manifestation du 1er mai n'a été évoquée spécifiquement par M. Benalla, et à aucun moment, je ne me suis trouvé en position de lui demander s'il avait bien reçu tout ou partie de son équipement. M. Benalla a fait part de son souhait de participer dans les jours prochains à une manifestation et m'a demandé si cela me semblait possible, ce à quoi j'ai répondu oui, en lui précisant les conditions dans lesquelles cela pouvait se faire."

Mais le général Bio-Farina a dit :

"Au cours de ce déjeuner (25 avril 2018) – et je m'en tiendrai à ce que ma mémoire a retenu –, il y a eu entre MM. Alain Gibelin et Alexandre Benalla un aparté au sujet de la manifestation du 1er mai, à l'occasion duquel ils ont échangé sur les équipements qui seraient fournis à M. Benalla pour sa participation à la ladite manifestation. C'est tout ce dont je me souviens."

La contradiction est manifeste.

Peut-être que M. Bio-Farina a confondu manifestation "en général" et manifestation du 1er mai, puisqu'il dit que son témoignage relève de sa mémoire. Il faudrait lui redemander s'il a bien entendu 1er mai ou non, s'il est sûr à 100% ou non.

Mais il sûr que, comme la réunion a eu lieu le 25 avril, et si des officiels y parlent de manifestation, cela ne peut être en priorité que celle du 1er mai, puisque tout le monde est au courant de l'importance des manifestations qui ont lieu ce jour-là, si proche du 25 avril. Mais il reste quand même à vérifier si le terme 1er mai a été prononcé ou non.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion