Intervention de Christian Jacob

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

… était une loi de défiance à l'égard du Parlement et des parlementaires, qui seraient, selon vous, trop payés, parfois corrompus et trop nombreux.

Les Français constatent aujourd'hui, et c'est une trahison pour eux, que la République des copinages malsains, est non pas ici, mais de l'autre côté de la Seine, à l'Élysée.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion