Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Edouard Philippe, Premier ministre :

Monsieur le président, mesdames et messieurs les députés, « L'Assemblée nationale met en cause la responsabilité du Gouvernement par le vote d'une motion de censure ». Tels sont, vous le savez, les termes de l'article 49, alinéa 2, de notre Constitution.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion