Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Edouard Philippe, Premier ministre :

Un peu de modération serait parfois de bon aloi et permettrait, je crois, d'éviter une triple confusion, parfois entretenue à dessein, mais que je crois néfaste à tous.

Confusion sur l'objet des commissions d'enquête par exemple. Celle de l'Assemblée nationale a été ouverte afin – je cite – de « faire la lumière sur les événements survenus à l'occasion de la manifestation parisienne du 1er mai 2018 ».

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion