Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Edouard Philippe, Premier ministre :

Il y a seulement trois semaines, ceux-là même qui, aujourd'hui, voudraient mettre en cause la responsabilité du Président de la République par le biais de motions de censure à l'encontre du Gouvernement, dénonçaient le « changement de régime » que le Président aurait appelé de ses voeux en se proposant seulement de les écouter et de leur répondre au Congrès.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion