Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

La maladie est profondément enracinée. Elle porte un nom : c'est le présidentialisme, qui rend fou ; la monarchie présidentielle. Ses effets destructeurs ruissellent au long de toutes les chaînes de commandement.

Tout est aggravé désormais par l'illusion qui vous tient lieu de doctrine : le marché partout. Au fond, la hiérarchie parallèle qu'animait M. Benalla, qu'est-ce donc d'autre qu'une privatisation des services de sécurité du Président de la République ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion