Intervention de Richard Ferrand

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Discussion commune et votes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand :

En effet, votre raisonnement est assez simple : il ne s'agit ni plus ni moins que d'une lettre de licenciement adressée au Gouvernement que vous souhaitez faire voter sur la base de la faute individuelle d'un chargé de mission.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion