Intervention de Isabelle Florennes

Séance en hémicycle du mardi 31 juillet 2018 à 15h00
Motions de censure — Explications de vote (motion de censure de m andré chassaigne m. jean-luc mélenchon et mme valérie rabault)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaIsabelle Florennes :

Monsieur le président, monsieur le Premier ministre, mesdames et messieurs les membres du Gouvernement, mes chers collègues, voilà bientôt deux semaines, nous suspendions nos travaux sur le projet de loi constitutionnelle, après les révélations du journal Le Monde concernant les agissements de M. Alexandre Benalla lors des manifestations parisiennes du 1er mai.

Depuis lors, nous n'avons eu de cesse de tout mettre en oeuvre pour qu'advienne la vérité, dans le respect de nos institutions et des règles qui font de la France un État de droit. En cela, les chiffres parlent d'eux-mêmes : en deux semaines, deux commissions d'enquête ont été créées, vingt-neuf auditions publiques ont été menées à l'Assemblée nationale et au Sénat, quatre enquêtes ont été diligentées, un rapport, celui de l'IGPN, a été publié et trois autres sont attendus.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion