Intervention de Marlène Schiappa

Séance en hémicycle du mercredi 1er août 2018 à 15h00
Lutte contre les violences sexuelles et sexistes — Motion de rejet préalable

Marlène Schiappa, secrétaire d'état chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes :

On ne cesse également d'entendre des oppositions réclamer une loi sur l'éducation et l'égalité entre les filles et les garçons. Or cette loi existe. Vous ne cessez de nous le rappeler : nous ne sommes pas arrivés les premiers. Des gouvernements ont précédé le nôtre. Des parlementaires vous ont précédés. Dieu merci, ils ont accompli du travail, et souvent du très bon travail. Depuis 2001, la loi prévoit trois séances d'éducation à la vie affective et sexuelle, à la lutte contre les stéréotypes de genre et à l'égalité entre les filles et les garçons à l'école. Nous n'allons pas refaire une loi qui existe déjà ! Ce n'est pas le principe, me semble-t-il, de l'Assemblée nationale – je parle sous votre contrôle, mesdames et messieurs les députés.

Nous, nous faisons appliquer ce texte. Le ministre de l'éducation nationale a adressé une circulaire à tous les recteurs de France pour leur demander de mettre en oeuvre la loi de 2001 sur les séances d'éducation à la vie affective et sexuelle dans les écoles.

1 commentaire :

Le 13/08/2018 à 14:48, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le droit à la différence et l'égalité totale sont deux concepts qui se heurtent frontalement...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion