Intervention de Marguerite Deprez-Audebert

Séance en hémicycle du mercredi 12 septembre 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Noyades de l'été 2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarguerite Deprez-Audebert :

L'Education nationale intègre pourtant bien cet objectif puisque une attestation « savoir-nager » est prévue dans les programmes obligatoires en fin de classe de troisième.

Cette démarche s'inscrit aussi dans une politique plus générale à laquelle les établissements publics de coopération intercommunale contribuent dans les territoires, côté équipement, avec leurs « plans piscines ».

Madame la ministre, comment peut-on expliquer qu'une partie des jeunes ne sache pas nager à la sortie de l'école, du collège ou du lycée ?

1 commentaire :

Le 23/03/2019 à 14:23, joalland (ancien nageur de Lucien Zins/serrurier forensique) a dit :

Avatar par défaut

Suite à vos pourparlers, pour réduire le nombre de noyades en France, Madame Roxana Maracineanu 2018.

La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier. En effet le ministère des sports à écrit un jour que mes compétences professionnelles ont jamais été mises en doute, et malgré un numéro de recevabilité, délivré à Nantes 044090013 et la présentation devant un jury sur plusieurs années de 4 VAE 2002-2007-2008-2009, je n'ai pas obtenu le diplôme BPJEPS AA, (natation apprentissage) malgré mes efforts, c'est dur pour un ancien sportif de Lucien Zins.30 années autodidacte l'espoir. Un peut de sérieux, les cadres de ce Ministère devraient avoir, un peut de bienveillance d'équité, comment appliquer les normes dans des conditions d'équité que la discussion ne peut que présupposer pas plus qu'à assurer qu'elles sont réellement observées.

ne pas se moquer, ne pas se lamenter, ne pas détester, mais comprendre !

bienveillance, salutations.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion