Intervention de Alexis Corbière

Séance en hémicycle du mardi 9 octobre 2018 à 15h00
Lutte contre la manipulation de l'information — Motion de renvoi en commission (proposition de loi ordinaire)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAlexis Corbière :

Je ne marcherai pas dans ses pas pour répéter ses arguments, mais je vais répondre à M. le rapporteur, horrifié que Jean-Luc Mélenchon ait osé affirmer qu'il y avait un problème systémique et que les propriétaires des médias seraient, pour reprendre l'expression consacrée, la deuxième peau du système. Ce problème, sur lequel nous devrions nous interroger, est le grand absent du texte.

Permettez-moi de citer une association : « L'appropriation des médias par une poignée d'hommes issus de la finance et de l'industrie constitue la principale raison du recul relatif de la France [en matière de liberté de la presse]. Le phénomène, déjà prégnant ces dernières années, s'est accentué. » Trouvez-vous ces propos complotistes ? Ils ont été tenus il y a deux ans par Reporters sans frontières – RSF – , une association qui a d'ailleurs souvent la dent dure contre nous. Cette question est la grande absente de votre texte, alors que c'est le fond du sujet.

Je le dirai tout à l'heure et mes collègues insisteront là-dessus : nous avons en France un problème de concentration de la propriété des médias à une échelle jamais vue. Cette situation pose un problème en termes de qualité de l'information. Vous avez beau critiquer les propos de Jean-Luc Mélenchon à la tribune – je n'ai d'ailleurs pas très bien compris ce que vous vouliez dire, monsieur le rapporteur – , mais c'est la réalité !

Le fait que des grands propriétaires de presse fassent le choix d'un candidat pose un problème politique. C'est bien ce qu'ils ont fait majoritairement lors de la dernière élection présidentielle, avec une multiplication de couvertures de presse en faveur d'un candidat. Chers amis, chers collègues, si vous ne l'avez pas remarqué à l'occasion de l'élection présidentielle, c'est que vous n'avez pas déambulé dans ce pays et que vous n'avez pas allumé la télévision !

1 commentaire :

Le 11/10/2018 à 22:53, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Les grands propriétaires de presse achètent clairement la république, et imposent leurs idées mesquines aux Français.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion