Intervention de Anissa Khedher

Séance en hémicycle du mardi 9 octobre 2018 à 21h30
Lutte contre la manipulation de l'information — Article 9 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnissa Khedher :

Cet article tend à rendre obligatoire la formation à l'analyse critique de l'information dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information dispensée dans les écoles.

La qualité de l'information disponible sur internet nous apparaît nécessaire pour former nos jeunes, leur permettre de développer un esprit critique et leur apprendre à vérifier la fiabilité de la source et le contenu de l'information. Il nous semble nécessaire de l'inscrire dans la loi pour le rendre universel.

L'article 9 quater doit rétablir l'égalité entre jeunes publics très vulnérables. Plusieurs études montrent qu'ils ont tendance à penser que ce qui est publié en ligne est vrai. La désinformation pourrait aller jusqu'au cyberharcèlement fondé sur de fausses rumeurs. Infirmière en pédopsychiatrie, j'ai pris en charge des adolescents victimes de fausses rumeurs diffusées sur les réseaux. Certains ont été victimes de dépression, voire pire. Or le cyberharcèlement est souvent fondé sur une manipulation de l'information.

Former nos élèves à l'analyse critique des informations en ligne doit leur permettre d'éviter de se faire le relais de rumeurs néfastes et blessantes. C'est un tout et ce phénomène est aussi une menace pour la santé de notre démocratie. Nos jeunes sont des citoyens en herbe auxquels nous devons donner des outils pour leur permettre de mieux comprendre le monde qui les entoure.

Je suis satisfaite que le débat parlementaire nous donne l'occasion d'inscrire dans la loi le renforcement de l'éducation aux médias et à l'information. Grâce à l'article 9 quater, cette mesure de bon sens s'inscrira dans le temps et dispensera à nos jeunes des informations de toute première importance.

La manipulation de l'information ne disparaîtra jamais totalement, mais on maîtrisera ce phénomène en le marginalisant.

2 commentaires :

Le 13/10/2018 à 11:12, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"La qualité de l'information disponible sur internet nous apparaît nécessaire pour former nos jeunes, leur permettre de développer un esprit critique et leur apprendre à vérifier la fiabilité de la source et le contenu de l'information."

Il y a une telle quantité d'informations diffusées sur internet qu'il est complètement illusoire de chercher la source de chacune pour vérifier leur vraisemblance.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 13/10/2018 à 11:13, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" Nos jeunes sont des citoyens en herbe auxquels nous devons donner des outils pour leur permettre de mieux comprendre le monde qui les entoure."

C'est le moment alors d'en finir avec la philosophie ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion