Intervention de Michel Larive

Séance en hémicycle du mardi 9 octobre 2018 à 21h30
Lutte contre la manipulation de l'information — Explications de vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichel Larive :

Une telle proposition de loi est tout à fait inutile, car la loi de 1881 met à disposition un arsenal de mesures suffisant. Elle est surtout liberticide et dangereuse. Quand j'entends dire qu'elle devait empêcher de voter contre l'Europe, c'est-à-dire contre votre vision de l'Europe, je dis qu'elle prépare votre propagande.

Quand je vois la complexité de votre dispositif de référé, je dis que vous installez le doute sur la validité des résultats des futures élections.

Quand je vois le pouvoir que vous allez octroyer au CSA, j'ai du mal à imaginer l'avenir de la pluralité des expressions dans la presse française.

Je ne vais pas refaire le débat, mais force est de constater que ce texte est incohérent. La seule bonne nouvelle de ce soir, c'est l'ouverture – certes timide – que vous avez acceptée sur la création d'un conseil de déontologie ; il faut naturellement que nous tous, parlementaires, y soyons associés. C'est toutefois insuffisant pour que nous puissions voter ce texte. Le groupe de La France insoumise votera donc contre cette proposition de loi qui ne s'attaque pas au véritable problème des médias : la fabrique de l'information sur le fond. Merci de ne pas m'avoir écouté !

1 commentaire :

Le 13/10/2018 à 11:14, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Une telle proposition de loi est tout à fait inutile, car la loi de 1881 met à disposition un arsenal de mesures suffisant."

C'est la énième fois que M. le député le dit, mais c'est en pure perte : ils sont sourds, mais non pas muets, pour le bien du néo-totalitarisme qui les nourrit, les entretient, les fait vivre.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion