⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du mardi 16 octobre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 2

Gérald Darmanin, ministre :

Sachez que le programme que portait François Fillon ne prévoyait pas la défiscalisation des heures supplémentaires. Avec Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand, nous étions trois à l'avoir soutenue.

Je vous renvoie à une excellente interview que j'ai donnée au quotidien Le Monde – ma mère l'a sans doute gardée – , regrettant que le candidat Fillon ne soit pas du côté des classes populaires dans la campagne présidentielle. Cela m'avait d'ailleurs valu, me semble-t-il, quelques explications avec le candidat d'alors.

Vous avez même continué en ce sens, mesdames, messieurs les députés du groupe Les Républicains, puisque, durant la campagne législative, certains thèmes liés au temps de travail ont été évoqués, que M. Woerth a eu raison de lier à la question des heures supplémentaires.

Je voudrais citer le candidat à la présidentielle, François Fillon.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion