⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du mardi 16 octobre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 2

Gérald Darmanin, ministre :

M. Le Fur a estimé que la défiscalisation serait plus juste, car on récompenserait ainsi ceux qui travaillent plus pour gagner plus. Certes, mais tout le monde ne peut pas faire des heures supplémentaires, car il n'y a pas toujours des heures supplémentaires à faire dans une entreprise.

Et ce n'est pas simplement parce que le travail coûte cher – nous tentons de régler ce problème par ailleurs en baissant les charges patronales et en désocialisant les heures supplémentaires au bénéfice du salarié – , mais aussi parce que, à certains moments – ainsi va la vie économique – , le carnet de commandes n'est pas suffisant pour proposer des heures supplémentaires.

J'essaie de ne pas verser dans l'idéologie. À la différence de M. Coquerel, je ne pense pas du tout que ceux qui font des heures supplémentaires prennent du travail aux autres. Je dis simplement que, parfois, il n'y a pas d'heures supplémentaires à faire, car il n'y a pas de carnet de commandes pour cela.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion