⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Philippe Vigier

Séance en hémicycle du vendredi 19 octobre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 22

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Vigier :

Tout à fait, madame la présidente, car le no 2310 est un amendement de repli par rapport au no 2309.

Comme vous le savez, monsieur le rapporteur général, cela fait quelques années que je me bats pour la TVA compétitivité, communément appelée « TVA sociale ». Il s'agit de faire passer le taux normal de 20 % à 22 %. L'incidence de cette hausse sur le pouvoir d'achat est connue : une augmentation d'un point du taux de TVA conduit à une baisse de pouvoir d'achat de 0,2 %.

Or nous proposons, précisément pour redonner du pouvoir d'achat aux retraités aussi bien qu'aux actifs, idée à laquelle je sais le ministre sensible, de réduire de 0,5 point la CSG tant sur les revenus d'activité que sur les revenus de remplacement. Nous proposons, en même temps, de diminuer l'impôt sur le revenu pour la deuxième et la troisième tranches. Cet amendement présente donc l'avantage d'être ciblé sur les classes moyennes, les retraités et les actifs dont la rémunération n'est pas importante.

Je vous demande d'y réfléchir vraiment, et non de le balayer du revers de la main !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion