Intervention de Agnès Thill

Réunion du mardi 2 octobre 2018 à 11h00
Mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Thill :

Vous avez, madame, évoqué la précarité financière. Il est vrai que deux femmes habitant à Pantin qui perçoivent 1 700 euros chacune, si le montant du loyer est de 1 000 euros, doivent vivre avec 1 300 euros pour trois. Pour peu qu'il s'agisse d'une femme seule, cela fait moitié moins.

J'ai rencontré des représentants de la Banque de France, qui souhaite agir de façon préventive et non plus curative ; ils savent à quel point une personne seule vivant avec 1 700 euros par mois risque de faire l'objet d'un dossier de surendettement. Une solution devrait être trouvée pour ces situations.

S'agissant de la précarité affective, j'entends qu'Adèle a de la chance, qu'elle va bien et se développe. Il n'y a pas de souci à concevoir, l'élasticité de l'enfant est telle qu'il grandit, se développe, est normal, tout le monde souhaite d'ailleurs qu'il réussisse et soit heureux ; le problème n'est donc pas là.

La question est de savoir si la PMA constitue une simple technique, la GPA n'étant qu'un chiffon rouge que l'on agite, et je fais bien la différence entre les deux, mais, très vite, l'utérus artificiel réglera tout. Comment, au nom de l'égalité, pourrons-nous l'empêcher ?

Ma question est donc aussi politique, l'humanité est faite d'hommes et de femmes, et je m'interroge sur l'avenir même de la démocratie ; la création de communautés, de groupes, sous-groupes et catégories doit-elle conduire le législateur à répondre de façon légitime à une demande catégorielle ? Le législateur ne fait-il pas les lois pour l'ensemble du corps social ?

1 commentaire :

Le 30/01/2019 à 15:39, Girodolle (Fonctionnaire) a dit :

Avatar par défaut

Tenez bon, vous êtes dans le VRAI. Cette demande fais suite à la loi TAUBIRA et précède celle qui autorisera la GPA dans notre pays, faisant fi des DROITS de l'ENFANT.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion