Intervention de Fannette Charvier

Réunion du mercredi 17 octobre 2018 à 9h30
Commission des affaires culturelles et de l'éducation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFannette Charvier :

Madame la présidente, je reviendrai brièvement sur la francophonie, le sujet ayant été largement abordé. La semaine dernière, s'est tenu à Erevan le dix-septième Sommet de la francophonie. Grâce à l'essor démographique, en particulier en Afrique, la langue française progresse en nombre de personnes, mais la pression doit être continuellement maintenue dans les grandes instances internationales pour que le français y soit respecté. Si en quantité, la progression est bien là, en termes d'influence nous avons encore énormément d'efforts à réaliser. Par la diffusion d'une vision française face aux géants de l'information et la promotion d'une culture française et francophone, vos médias sont en quelque sorte les porte-voix de cette francophonie.

En 2016, vous avez signé, avec l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), un accord de coopération autour de trois grandes thématiques, visant à développer les actions pour apprendre et promouvoir la langue française, à soutenir une communauté francophone porteuse de pratiques innovantes et à permettre un traitement de l'actualité de la francophonie dans des conditions optimales. Comment cette coopération s'est concrètement matérialisée ? Quelles actions avez-vous pu porter conjointement ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion