Intervention de Émilie Bonnivard

Séance en hémicycle du mercredi 7 novembre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Mission Économie (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉmilie Bonnivard :

Nous avons été étonnés de constater la suppression de l'action no 20 du programme 134, à savoir une ligne budgétaire permettant à Bpifrance de financer l'activité de garantie des prêts bancaires, qui bénéficie essentiellement aux TPE et aux PME.

Bpifrance garantit ces prêts bancaires, qui ont représenté 1,3 milliard d'euros en 2007, à hauteur de 40 à 70 %, pour inciter les banques à financer les entreprises dans des moments difficiles, comme ceux de la création, du développement d'innovations internationales ou de reprises. Les banques et les entreprises ayant besoin de lisibilité, la suppression d'un outil de garantie, très bien mobilisé par les banques et par les entreprises, est un mauvais signal, surtout après l'adoption du projet de loi PACTE qui comporte certaines avancées.

Cet amendement vise à rétablir ces crédits à un montant légèrement inférieur à celui de la loi de finances pour 2018.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion