Intervention de Olivia Gregoire

Séance en hémicycle du mercredi 7 novembre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Mission Économie (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivia Gregoire, rapporteure spéciale de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

Le soutien public au secteur du tourisme est un enjeu essentiel auquel nous sommes tous attentifs. À ce sujet, nous avons longuement dialogué avec l'administration. Notre collègue Xavier Roseren et moi-même avons rappelé tout à l'heure l'attention toute particulière que nous portons à la refonte de la maquette budgétaire des programmes 134 et 192.

Nous estimons que la ligne de crédit « Développement du tourisme » n'a pas vocation à figurer dans le programme 134. L'objectif est de rationaliser la maquette budgétaire et de rendre plus lisibles les crédits alloués au développement des entreprises, lequel forme le titre du programme 134. Le tourisme ne se réduit pas, en effet, à la seule question du développement du tourisme. Au demeurant, le Gouvernement s'est engagé à revoir la maquette budgétaire et à ce que l'ensemble des actions soient reprises, notamment par le comité interministériel du tourisme.

Par ailleurs, sur des sujets très précis en matière de tourisme – je sais votre attention sur ce sujet, chers collègues – , j'indique – anticipant sur l'examen de certains amendements émanant du même groupe – que nous avons obtenu la reprise desdites actions par d'autres secteurs que ceux présentés dans le rapport spécial consacré à la ligne budgétaire « Développement du tourisme ». Compte tenu du travail mené avec l'administration et du dialogue que nous avons convenu d'entretenir, nous donnons un avis défavorable à l'amendement no 185 .

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion