Intervention de Agnès Pannier-Runacher

Séance en hémicycle du mercredi 7 novembre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 84

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'état auprès du ministre de l'économie et des finances :

Je précise également que les dernières consultations, datant de mai 2018, ont été approuvées par le conseil d'administration du FMI, auquel la France appartient. Elles concluaient, entre autres, à la solidité de la balance des paiements comorienne et constataient un niveau de réserves de change largement suffisant. Le surplus de la balance des paiements enregistré en 2017 est venu porter les réserves en devises à huit mois d'importations, ce qui est très important. Les projections réalisées cet été par le FMI prévoient, pour les années à venir, une croissance continue du niveau de ces réserves.

Quelle que soit l'évolution de la situation politique intervenue à l'automne, celle-ci ne devrait pas affecter en 2019 la situation économique au point de réduire à zéro le niveau des réserves de devises. Comme vous le savez, ces réserves sont soutenues de façon massive et récurrente par les transferts de la diaspora. Pour toutes ces raisons, nous pensons disposer d'éléments suffisamment solides et demandons le rejet de l'amendement no 1208 .

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion