⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marie-Christine Verdier-Jouclas

Séance en hémicycle du vendredi 9 novembre 2018 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2019 — Travail et emploi (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-Christine Verdier-Jouclas, rapporteure spéciale de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

Vous n'avez pas le monopole de l'empathie, monsieur Ruffin, et vous n'êtes pas le seul à aller sur le terrain au contact des citoyens. Il est vrai de nombreuses personnes souffrent de la précarité, mais nous sommes tous conscients de cette souffrance : elle ne vous appartient pas.

Les emplois dans les services à la personne sont nécessaires pour faire face à la dépendance des personnes âgées. Mais il faut, pour cela, de la formation : c'est pourquoi nous avons décidé de mettre de l'argent dans le nouvel établissement public à vocation industrielle et commerciale qu'est l'Agence pour la formation professionnelle des adultes. Il est important de former les gens qui se destinent aux services à la personne, notamment ceux qui sont éloignés de l'emploi, afin qu'ils puissent aider les personnes dépendantes, qui en ont besoin.

Je vous invite par ailleurs, monsieur Ruffin, à prendre connaissance du plan de prise en charge de la dépendance présenté par Agnès Buzyn : il va tout à fait dans ce sens. Nous avons donc les moyens de remédier à ces problèmes de fond par de vraies réformes structurelles : avis défavorable, à titre personnel.

1 commentaire :

Le 02/12/2018 à 19:07, Muller 08 a dit :

Avatar par défaut

Vous n'avez pas le monopole de l'empathie, monsieur Ruffin, et vous n'êtes pas le seul à aller sur le terrain au contact des citoyens. Il est vrai de nombreuses personnes souffrent de la précarité, mais nous sommes tous conscients de cette souffrance : elle ne vous appartient pas.

Reprise pathétique du Vous n'avez pas le monopole du cœur!!! au vue de votre emploi je ne crois pas a votre empathie déclaré.

Si les banquier fonctionner a l'empathie il y a longtemps que cela se saurait et si cela est le cas prouvez le moi.

M Ruffin de par son parcourt et par ces actions n'a plus a nous démontrer son empathie et n'a rien a démontré car son empathie et ses combats son connu de tout le monde ne vous déplaise.

Faite donc comme lui donnez le surplus du SMIC de vos revenus de député a des associations caritatives, vos salaires et placements de Directrice d'agence bancaire doit je pense largement vous suffirent ou si vos placements et leurs revenues ne vous suffisent pas pour vivre je crois que votre place au poste de spéciale de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire devient douteux.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion