⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Muriel Pénicaud

Séance en hémicycle du vendredi 9 novembre 2018 à 15h00
Projet de loi de finances pour 2019 — Travail et emploi (état b)

Muriel Pénicaud, ministre du travail :

Monsieur Ruffin, si vous êtes sincère – ce dont je ne doute pas – , pourquoi ne saluez-vous pas les mesures inédites qui figurent dans ce projet de loi de finances ? Jamais il n'y aura eu autant d'AVS et d'AESH, et un plan est prévu pour transformer progressivement ces emplois précaires en emplois permanents – il figure dans les crédits alloués au ministère de l'éducation nationale. Pourquoi ne saluez-vous pas les 30 000 places supplémentaires en crèche, les 300 nouvelles crèches à vocation d'insertion professionnelle, et la mise en place d'une formation et d'un référentiel pour les 600 000 professionnels de la petite enfance pour qu'ils puissent monter en qualification ? Si vous êtes sincère, alors soutenez ces réformes qui vont dans le sens que vous souhaitez.

1 commentaire :

Le 02/12/2018 à 23:11, Muller 08 a dit :

Avatar par défaut

"Monsieur Ruffin, si vous êtes sincère – ce dont je ne doute pas"

"SI" vous émettez le doute pour dire que vous ne doutez pas vous avez un probléme car votre SI est conditionnel.

"Pourquoi ne saluez-vous pas les mesures" car elles sont demandé mais en quel honneur M Ruffin devrait il saluer le fait que vous effectuiez la tache qui est la votre ou que vous preniez des mesures qui doivent être prise.

Vous ne voudriez pas qu'il vote MACRON ou LAREM pour une bonne mesure.

LES GILETS JAUNES SONT SORTIS POUR LES AUTRES MESURES URGENTES QU'IL RESTENT A PRENDRE.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion