Intervention de Elsa Faucillon

Séance en hémicycle du mardi 13 novembre 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Crédits de l'enseignement scolaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

Vous justifiez toute votre politique par le dédoublement des classes de CP et de CE1 mais, de la bouche même des enseignants, ces créations de postes en primaire ne sont pas suffisantes.

À la demande de davantage de personnels dans les écoles, vous répondez « portiques de sécurité ». À celle d'une revalorisation salariale des professeurs, vous répondez « heures supplémentaires ». Las, bien qu'ils en fassent déjà, les enseignants français sont tout de même les moins bien payés d'Europe.

L'école a besoin de personnel éducatif qualifié pour construire une école de la réussite pour tous et toutes, une école qui s'attaque aux inégalités plutôt que de les reproduire. Votre politique traduit un choix clair : le choix de personnels moins bien formés et plus précaires devant nos enfants.

1 commentaire :

Le 17/11/2018 à 12:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Vous justifiez toute votre politique par le dédoublement des classes de CP et de CE1 "

Ce qu'il faut, c'est :

1 : faire des classes spéciales mauvais élèves, avec 2 ou 3 professeurs par classe pour maîtriser les récalcitrants, car il n'est pas normal qu'un seul professeur ait tous les élèves en grande difficulté pour lui tout seul, de toute façon ce serait mission impossible, et

2 : faire des classes suffisamment grandes pour que les tables ne soient pas collées, avec des tables individuelles, car c'est le fait que les élèves soient proches qui les pousse à discuter et à se dissiper, et donc à ne pas suivre le cours. Et cela touche autant les mauvais que les bons élèves.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion