Intervention de Raphaël Schellenberger

Séance en hémicycle du mercredi 21 novembre 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Congrès des maires de france

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRaphaël Schellenberger :

Par cette attitude méprisante vis-à-vis des maires, le Président de la République méprise la démocratie locale. Par cette attitude méprisante vis-à-vis des maires, le Président de la République méprise l'État, car les maires assurent quotidiennement, sur tout le territoire national, la représentation de l'État, outre l'accès à un vrai service de proximité.

1 commentaire :

Le 24/11/2018 à 21:58, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Quant aux citoyens moutons, ils ont le droit de se taire...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion