Intervention de Ugo Bernalicis

Séance en hémicycle du jeudi 22 novembre 2018 à 21h30
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Article 21

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

Cet amendement vise à limiter le recours aux magistrats honoraires. Il nous semble que par définition, ils n'apportent pas autant de garanties que les magistrats statutaires : parce qu'ils sont magistrats honoraires, ils peuvent être remerciés rapidement.

D'un autre côté, ils peuvent aussi apporter davantage de garanties que les magistrats temporaires : ayant exercé la profession de magistrat une bonne partie de leur vie, ils ont l'expérience du métier.

En la matière, comme dans de nombreux autres domaines, il serait de toute façon temps que ceux qui ont un emploi passent la main aux suivants. L'emploi ne regorgeant pas dans ce pays, mieux vaudrait libérer les énergies à l'École nationale de la magistrature et embaucher des jeunes. Je suis sûr que de nombreux étudiants en droit n'attendent qu'une chose : entrer dans la magistrature, devenir magistrat. Peut-être s'en trouve-t-il même dans cet hémicycle ?

Nous vous proposons donc d'éviter d'étendre à tout va le recours aux magistrats honoraires, afin de pourvoir au recrutement de magistrats statutaires.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion