Intervention de Ugo Bernalicis

Séance en hémicycle du jeudi 22 novembre 2018 à 21h30
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Article 21

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

Au-delà de la facilité de l'argument, qui reste tout de même pertinent, vous nous dites qu'il n'y a jamais eu autant de créations de postes dans les juridictions. C'est donc qu'il faut encore faire un effort : votre budget est sous-doté, puisque vous en venez à élargir le champ de l'utilisation des magistrats honoraires.

Il y a déjà des magistrats honoraires, notamment dans le contentieux du droit des étrangers. Mais comme votre politique conduit à augmenter ce contentieux, il faut davantage de monde !

Une politique différente de prise en charge des personnes en situation irrégulière dans le but de régulariser leur situation éviterait un grand nombre d'affaires. Si vous travailliez à régler les causes, peut-être n'en serions-nous pas à dire qu'il faut davantage de magistrats honoraires !

Encore une fois, faites confiance à la jeunesse ! Magistrat est un beau métier, de nombreux jeunes souhaitent l'exercer. Le droit administratif les intéresse, comme il a pu m'intéresser dans une vie passée et peut-être future – qui sait ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion