Intervention de Sébastien Jumel

Séance en hémicycle du jeudi 22 novembre 2018 à 21h30
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Après l'article 25 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Jumel :

Vous me permettrez, monsieur le président, de parler encore dix secondes. Vous demandez un blanc-seing alors que la copie est vierge, sur un sujet qui doit faire consensus, qui doit rassembler non seulement les acteurs concernés, mais aussi la communauté nationale, l'Assemblée nationale. De surcroît, cet amendement sera probablement discuté dans la nuit de samedi à dimanche, à quatre heures du matin, comme si c'était un petit sujet. Ce n'est pas la garde des sceaux toute seule qui a décidé de cela. Je pense que le Gouvernement veut faire de la diversion, de la triangulation ; il cherche un sujet pour détourner la colère. Mais les colères vont s'additionner, se coaguler, car la marque de fabrique de ce gouvernement, c'est de mépriser l'ensemble de ceux qui ont des choses à dire – en l'occurrence, ceux qui s'occupent des mineurs au quotidien.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion