Intervention de Constance Le Grip

Séance en hémicycle du mardi 10 octobre 2017 à 15h00
Déclaration du gouvernement suivie d'un débat sur l'avenir de l'union européenne

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaConstance Le Grip :

Je conclurai par un très joli mot d'un grand Français et d'un grand Européen, Thomas Pesquet, qui a acquis une véritable hauteur de vue sur notre planète : « Plus d'Europe, ce n'est pas moins de France ».

1 commentaire :

Le 14/10/2017 à 12:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le tout est de ne pas être obligé de parler anglais dès que l'on veut être européen, surtout que l'Angleterre a voté le brexit, et que donc l'utilisation intensive de l'anglais ne se justifie plus. D'ailleurs ils parlent anglais non pas pour l'Angleterre, mais pour l'Amérique, qui n'est pas même européenne.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion