Intervention de Philippe Gosselin

Séance en hémicycle du mardi 4 décembre 2018 à 15h00
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Article 45 ter

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Gosselin :

Il s'agit d'étendre la possibilité de prononcer un suivi socio-judiciaire comme peine complémentaire à l'ensemble des infractions délictuelles et criminelles pour éviter les sorties d'incarcération dites « sèches », c'est-à-dire sans suivi renforcé ni retour progressif à la liberté, dont certaines statistiques ont démontré qu'elles favorisaient la récidive. Il s'agit donc de limiter les risques de récidive.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion