Intervention de Jean-Louis Masson

Séance en hémicycle du mardi 4 décembre 2018 à 15h00
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Article 49

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Louis Masson :

Nous ne sommes pas favorables à la libération automatique du condamné aux deux tiers de sa peine. Il serait préférable de conserver la situation actuelle, en laissant le juge de l'application des peines libre d'apprécier l'opportunité de le faire sortir ou non.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion