Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mercredi 5 décembre 2018 à 15h00
Déclaration du gouvernement sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d'achat suivie d'un débat et d'un vote

Edouard Philippe, Premier ministre :

Nous devons ouvrir ce large débat sur les impôts et les dépenses publiques, qui pourrait prendre la forme d'états généraux, comme le réclament bon nombre de manifestants – cette appellation ne me gêne pas. Ce débat doit permettre de ramener un peu de sérénité et de vérité dans la manière d'aborder un sujet hautement passionnel en France. Mais il ne doit pas se traduire par la création de nouvelles taxes ni par une augmentation des déficits. Nous ne voulons pas léguer à nos enfants une dette incontrôlable et grever ainsi leur futur pouvoir d'achat.

2 commentaires :

Le 26/12/2018 à 20:12, Manetta Giovanni a dit :

Avatar par défaut

Abroger la loi Giscard ou rotschild de 1973

Pour réduire les dépenses de l'état....50 milliards par an

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 01/01/2019 à 13:57, Edith Journet a dit :

Avatar par défaut

Bonjour Manetta. Pourriez vous être plus précise. Où pensez vous arriver avec ces abrogations? Sachant que les dépenses de l'Etat sont nos dépenses, qu'elles sont pour nous, que l'Etat c'est nous....

Merci

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion