Intervention de Annie Genevard

Séance en hémicycle du mercredi 5 décembre 2018 à 15h00
Déclaration du gouvernement sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d'achat suivie d'un débat et d'un vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnnie Genevard :

Il y a dix-neuf jours, quand les premiers gilets jaunes sont apparus au bord des routes, dans nos villages et dans nos villes, qui aurait pu prédire que ce mouvement prendrait, en si peu de temps, le visage d'une véritable insurrection fiscale contre le Gouvernement ?

L'augmentation insensée des taxes sur les carburants – que Les Républicains ont été les premiers à dénoncer, dès le mois d'octobre – a révolté les Français, spécialement ceux qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour se déplacer dans des territoires dépourvus de transports collectifs. Vous leur avez expliqué doctement que c'était pour une noble cause : la préservation de l'environnement. Mais ils ne sont pas dupes, ces Français : ils voient bien que seule une toute petite partie de l'effort démesuré qu'on exige d'eux ira véritablement à l'écologie.

1 commentaire :

Le 22/01/2019 à 21:30, goffredo (retraité ) a dit :

avatar

Merci de votre intervention claire et explicite

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion