Intervention de Maurice Leroy

Réunion du mercredi 3 octobre 2018 à 16h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaurice Leroy :

Monsieur le ministre, le groupe UDI, Agir et Indépendants partage votre volonté de faire en sorte que notre diplomatie puisse agir efficacement, notamment pour faire face aux différentes crises, sans parler des dangers qui pèsent sur les fondements du multilatéralisme. Nous souhaiterions donc vous entendre sur la mutualisation des moyens car, si elle peut être une très bonne chose, il ne faudrait pas – nous avons un peu d'expérience… – qu'elle aboutisse à une paupérisation.

Vous avez eu raison d'évoquer le caractère crucial de l'année 2019 pour l'Europe, en raison notamment du « Brexit ». À ce propos, puisque je suis rapporteur pour avis de notre commission sur le prélèvement européen, j'aimerais savoir si l'on a avancé sur la question de la taxation des « GAFA » – Google, Apple, Facebook et Amazon.

S'agissant de la diminution des coûts du maintien des conditions de la paix, on ne peut que se féliciter de la réduction de la quote-part de la France. Nous nous réjouissons également du plan d'investissement, de 200 millions d'euros, sur les deux ans à venir, pour la sécurisation de nos ambassades et lycées et du maintien des moyens de l'AEFE. Tout cela va plutôt dans la bonne direction. Nous sommes en effet tous très attachés à la promotion du français ainsi qu'aux moyens de l'action culturelle, dont nous soutenons l'augmentation des crédits, augmentation qui n'était pas intervenue depuis plusieurs années. Enfin, nous sommes satisfaits de la hausse très importante, à hauteur de 18 %, des crédits de l'AFD que vous avez annoncée et nous saluons la hausse conséquente des crédits de soutien aux outils multilatéraux.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion