Intervention de Richard Ferrand

Séance en hémicycle du mardi 18 décembre 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Réforme des institutions

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRichard Ferrand, président :

vous allez désormais – c'est un autre exploit – contribuer à concevoir le Grand Moscou.

En quelque vingt années de mandat parlementaire, vous avez déployé de nombreuses qualités : le goût du terrain, l'esprit d'ouverture, le sens de l'intérêt général et – qualité rare – la gentillesse, ce qui montre que la méchanceté n'est que l'apanage des esprits pauvres.

C'est donc avec une réelle émotion, et toute ma sincère sympathie, que je vous donne la parole, monsieur Leroy.

1 commentaire :

Le 21/12/2018 à 21:17, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Ils sont tous gentils les députés et les ministres ? Si tel est le cas, ils devraient très rapidement instaurer le référendum pratique et facile, sinon ils seront considérés comme de très méchantes personnes, indifférentes à la vie démocratique de leur pays, et toujours prompts à défendre les intérêts de la petite, mesquine, et très méchante oligarchie.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion