Intervention de Daniel Fasquelle

Séance en hémicycle du jeudi 20 décembre 2018 à 15h00
Mesures d'urgence économiques et sociales — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDaniel Fasquelle :

Parmi les causes du mouvement du gilet jaune et du basculement de notre pays dans la crise, il y a le sentiment que vous menez une politique injuste, une politique qui accroît les inégalités dans notre pays. Vous n'avez cessé d'opposer les Français entre eux : les retraités, qui sont soumis à l'augmentation de la CSG, et les personnes actives ; les Français les plus aisés et ceux qui ne le sont pas et doivent subir la taxe sur les carburants et la baisse de l'aide personnalisée au logement ; la ruralité, abandonnée, et le milieu urbain – vous dédoublez ainsi les classes dans les coeurs de ville alors que vous les fermez en milieu rural.

Avec la présente mesure, vous montrez que vous n'avez rien compris, puisque vous allez encore accroître les inégalités en opposant de nouveau des catégories de Français : d'un côté, les salariés de grandes entreprises, qui ont déjà la chance d'avoir le soutien de celles-ci et qui bénéficient de comités d'entreprise et autres avantages, de l'autre, les salariés des petites entreprises, qui ne disposent d'aucun de ces avantages et qui, en plus, ne toucheront pas de prime ; d'un côté, les salariés du privé, de l'autre, les fonctionnaires, qui ne bénéficieront pas de la mesure inscrite à l'article 1er, de même que les indépendants. Comment ces derniers, notamment nombre de commerçants et d'artisans qui subissent les conséquences du mouvement des gilets jaunes, feront-ils pour verser une prime à leurs salariés ou à eux-mêmes ? Bien évidemment, ils en seront incapables !

Vous faites tout cela dans la précipitation, avec beaucoup d'improvisation. Vous le faites contraints et forcés, on le sent bien. Surtout, à travers cet article 1er, vous montrez que vous n'avez rien compris au malaise dans notre pays, puisque vous allez continuer à accroître les injustices en France.

1 commentaire :

Le 05/01/2019 à 13:48, JJR24 a dit :

Avatar par défaut

Bonjour,

Et Bonne Année!

Ce n'est pas de l’incompréhension! C'est un choix politico/financier, et réaction "épidermique": quand on s'essuie le menton lors des présentations des vœux 2019; Mr Macron, Président de la république Française, serait-il en colère!? . Comme beaucoup de citoyens et citoyennes!

(au vu du nombre d'arrestations!!! Et des méthodes utilisées!!!);

Au-delà du respect du concept de L/E/F (Liberté/Égalité/Fraternité), Mr le Président ne "lâchera" jamais rien!

Il ne le peut pas! Le "monde" de la finance (qui a dit que c'était notre ennemie...), l'en empêche! (d'ailleurs, les banques sont très discrètes sur les problèmes actuels!?)

Elles qui entretiennent la dette! Grâce aux intérêts gagnés! Bien sûr, les banques peuvent bien faire tous les bénéfices quelles veulent! Le problème est que ces gains ne profitent pas au développement de la France! Bien au contraire! Des "assassins financiers" sont près à "assujettir" la France; comme certains l'ont fait pour le peuple Grec!!

(Les Islandais payent très cher! Un système libéral à "bout de souffle"! Nationalisation des banques a été une des solutions!!!

J'espère (nous espérons!), que L'organisation des gilets jaunes, le (les) référendums, en espérant que ça deviennent une réalité!? La lettre du Président Français; ne débouche pas sur un conflit armé!!!

Cordialement. JJR

PS: avis perso! Mais pas que!

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion