Intervention de Marie-George Buffet

Séance en hémicycle du jeudi 20 décembre 2018 à 15h00
Mesures d'urgence économiques et sociales — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-George Buffet :

Cet article 1er est porteur d'une injustice qui va marquer durablement le monde du travail. Dans le même quartier, le même village, selon qu'il travaille dans une grande entreprise ou dans une TPE ou une PME, l'un va revenir avec 1 000 euros de prime quand l'autre n'aura rien parce que son entreprise aura décidé de ne pas verser cette prime ou parce qu'elle ne peut pas la verser. Avec cette mesure vous allez donc créer de véritables cassures dans le monde du travail.

La solution n'est pas dans des primes facultatives : elle est dans le salaire parce que le salaire c'est la vie digne. Aujourd'hui le SMIC c'est 1 153 euros net. Nous proposons de le passer à 1 353 euros. Cela permettra de vivre bien mais surtout de relancer l'économie parce que c'est par les salaires qu'on relancera l'économie de notre pays.

1 commentaire :

Le 25/12/2018 à 20:45, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Pourquoi pas 1500 euros ? Cela relancera la consommation, donc la production, donc le chômage baissera, le tout avec une inflation maîtrisée, par des méthodes coercitives s'il le faut.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion