Intervention de Olivier Véran

Séance en hémicycle du jeudi 20 décembre 2018 à 21h30
Mesures d'urgence économiques et sociales — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Véran, rapporteur de la commission des affaires sociales :

Il va de soi que nous éprouvons tous une immense reconnaissance envers l'ensemble de nos forces de sécurité, policiers, gendarmes, ainsi que pompiers, qui interviennent sur l'ensemble du territoire et sont soumises à rude épreuve, en particulier dans la période actuelle. Je crois que ce sentiment est partagé sur tous les bancs.

Ce que nous devons à nos policiers et à nos gendarmes, c'est le paiement de ces heures supplémentaires accumulées depuis dix ans. Je crois que l'accord qui a été trouvé hier avec le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, et l'engagement que celui-ci a pris de payer, enfin, ces heures supplémentaires – un paiement qui traînait, je le répète, depuis dix ans, et non dix-huit mois, …

1 commentaire :

Le 27/12/2018 à 16:19, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Depuis 10 ans, le pouvoir a donc considéré qu'il n'était pas nécessaire de payer les heures supplémentaires dues aux forces de l'ordre. Comme mépris d'une profession nécessaire à la pérennité de l'Etat, on a rarement vu pire.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion