Intervention de Christian Jacob

Séance en hémicycle du jeudi 20 décembre 2018 à 21h30
Mesures d'urgence économiques et sociales — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristian Jacob :

Je vous remercie, madame la ministre, d'avoir pris le temps de nous répondre parce qu'il est important qu'on puisse échanger dans ce genre de débat.

Nous sommes d'accord avec vous quand vous dites qu'une mesure ne suffit pas à susciter des heures supplémentaires et que celles-ci dépendent de l'activité économique. Mais, pour développer leur activité, les entreprises doivent être plus compétitives. Il suffit de comparer notre balance commerciale à celle des Allemands pour mesurer notre déficit de compétitivité.

L'intérêt d'heures supplémentaires défiscalisées et désocialisées, notamment des charges patronales, est de redonner non seulement du pouvoir d'achat aux salariés mais aussi de la compétitivité aux entreprises, et c'est l'activité qui crée de l'activité, dans une spirale positive. Or vous freinez cette démarche. C'est sur ce point que nous avons un vrai désaccord. Nous considérons, nous, qu'il faut développer l'activité économique. Pour cela, il faut que les entreprises soient plus compétitives et que les salariés gagnent davantage. Je n'arrive pas à comprendre ce qui vous bloque sur ce point.

La conception du travail comme un gâteau qu'il s'agirait de diviser ne fonctionne pas. Ce raisonnement par lequel on a justifié les 35 heures est faux, sinon il suffirait de faire passer la durée de travail à 32 heures ou à 25 heures pour créer de l'emploi : on voit bien que cela ne tient pas la route. Il faut au contraire redonner aux entreprises la capacité d'investir et de conquérir des parts de marché, et vous avez les moyens de le faire maintenant que des socialistes repentis de votre majorité ont enfin compris l'intérêt des heures supplémentaires. Accompagnez-les et respectez la parole du Président de la République !

1 commentaire :

Le 27/12/2018 à 16:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" et c'est l'activité qui crée de l'activité,"

Si les Français n'ont pas d'argent pour acheter les produits des entreprises, et pas de temps pour les acheter, cela ne fera que de la surprodutcion inutile. Par ailleurs, si tous les Français ne participent à aux achats, mais une seule minorité, là encore l'activité pour l'activité ne débouchera que sur de la surproduction et de l'invendu.

Il faut augmenter les bas salaires, sans passer par les heures supplémentaires.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion