Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 15 janvier 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Grand débat national

Edouard Philippe, Premier ministre :

S'agissant du grand débat auquel M. le Président de la République nous a invités, je salue la décision d'y participer que vous venez d'annoncer. Il présente une utilité essentielle : faire en sorte que tous nos concitoyens, quels qu'ils soient – quels que soient leur âge, leur lieu d'habitation ou leur activité professionnelle – , puissent dire ce qu'ils souhaitent, ce qu'ils redoutent, ce qu'ils ne souhaitent pas et ce qu'ils proposent – le tout hors campagne électorale.

Bien entendu, les campagnes électorales sont des périodes de débat public, mais vous savez comme moi, monsieur Potier, qu'il est parfois difficile – reconnaissons-le – d'aborder tous les sujets à cette occasion. Des considérations de personnes ou de circonstances prennent parfois le pas sur la qualité du débat public.

1 commentaire :

Le 20/01/2019 à 15:46, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

La personne a plus d'importance que l'idée, c'est ça le problème.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion