Intervention de Virginie Duby-Muller

Séance en hémicycle du mardi 15 janvier 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Grand débat national

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaVirginie Duby-Muller :

… sur le pouvoir d'achat, sur l'immigration, sur la valeur travail, sur notre ruralité.

Mais, monsieur le Premier ministre, encore faut-il que ce grand débat ait un sens, qu'il soit utile, que la parole soit libre. Or deux tiers des Français estiment déjà qu'il ne permettra pas de sortir de la crise.

Je ne vous cache pas notre sidération devant l'exercice d'encadrement auquel le Gouvernement s'adonne depuis plusieurs semaines. Grand débat, oui, mais encadré par une lettre du Président qui précise déjà que les « grandes orientations » de sa politique ne changeront pas après le débat : il invite donc les Français à bavarder sur quelques thèmes, mais ne compte rien changer. Grand débat, oui, mais piloté par des ministres macronistes : des animateurs, certes, mais seulement de la start-up nation.

1 commentaire :

Le 20/01/2019 à 16:03, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Faites venir des Suisses que l'on débatte avec eux de leur système en comparaison du nôtre. En français en plus, du luxe.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion