⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Julien Aubert

Séance en hémicycle du mercredi 30 janvier 2019 à 21h45
Prévention et sanction des violences lors des manifestations — Après l'article 3 bis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJulien Aubert :

Le rôle de l'État, pour assurer effectivement la liberté de manifester, c'est bien de neutraliser ces éléments. La réalité, c'est que vous n'osez plus manifester si votre femme risque sa vie ou votre enfant sa santé en côtoyant des gens ultra-violents. Ultra-violents dont vous savez bien, qui plus est, que leur intrusion dans la foule salit l'image médiatique des vrais manifestants et casse leur lutte.

Si vous voulez protéger la liberté de manifester, il faut vous rallier à la doctrine développée dans le texte : c'est en éliminant les casseurs ultra-violents que vous garantirez la liberté de manifester en France.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion