⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Anne-Christine Lang

Séance en hémicycle du lundi 11 février 2019 à 16h00
Pour une école de la confiance — Présentation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnne-Christine Lang, rapporteure de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

C'est toujours la défiance envers l'école qui se manifeste quand certains, ici, voient dans la scolarisation à 3 ans une menace pour les familles et pour les valeurs qu'elles défendent. Cela pourrait sembler étonnant à première vue, mais on constate, en relisant les débats sur l'école, que cette défiance s'est manifestée de la même façon chaque fois qu'on a touché à l'école obligatoire, accusée par certains de pervertir l'esprit de nos enfants. Il me faut vous citer le sénateur Charles Chesnelong qui, lors du débat sur les lois Ferry, se disait terrorisé à l'idée de confier l'âme de ses enfants à une école sans conscience. Néanmoins, nous ne sommes plus en 1882. Il ne s'agit plus aujourd'hui d'opposer la famille et l'école. Nous croyons certes aux vertus émancipatrices de l'école républicaine, qui permet à chaque enfant de s'élever au-delà des contingences liées à sa naissance, mais nous faisons aussi pleinement confiance aux enfants, à leur capacité à découvrir le monde et à le questionner sans que cela ne constitue une menace pour l'éducation reçue en famille. C'est ce même sentiment de défiance que l'on retrouve vis-à-vis de tout ce que produit l'institution, comme l'ont montré les critiques formulées lors du débat sur le nouveau conseil de l'évaluation de l'école.

J'entends la question de l'indépendance, soulevée à maintes reprises, mais est-ce vraiment l'enjeu central ? Ce qui compte surtout, me semble-t-il, c'est l'objectivité, c'est-à-dire le caractère scientifique et indiscutable des travaux réalisés par cette nouvelle instance.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion