⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Régis Juanico

Séance en hémicycle du mardi 12 février 2019 à 21h30
Pour une école de la confiance — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaRégis Juanico :

Un certain nombre d'entre elles devraient donc alors être supprimées, ce qui aurait pour conséquence de pénaliser également, les élèves des écoles concernées.

Pour terminer, monsieur Ciotti, je serais curieux de savoir comment vous compter appliquer votre amendement dans un département comme Mayotte. Sur place, avec Bruno Studer, nous avons constaté qu'il n'y a pas de problème lié à la laïcité. L'interdiction du port de signes religieux dans les établissements scolaires, en particulier, y est strictement observée. Le kishali, châle traditionnel porté sur les épaules et sur la tête, est en revanche toléré. Comment donc appliqueriez-vous cet amendement au département de Mayotte ?

1 commentaire :

Le 26/10/2019 à 10:50, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Pourquoi un kishali ne serait pas religieux, et un foulard le serait ?

On est en pleine discrimination religieuse de la part d'un Etat qui enfreint délibérément la laïcité.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion